Devenir conducteur·rice

Vous aimez conduire ? vous en feriez bien votre métier ? Nous sommes là pour vous accompagner dans votre projet de reconversion professionnelle et vous former aux métiers de la conduite aux tl.

Conducteur·rice route

Formation

Nous vous offrons une formation complète aux permis autobus et trolleybus (D et 110) et à l’habilitation OACP (Ordonnance d’admission des chauffeurs professionnels).

Afin d’obtenir les différents permis nécessaires à la conduite professionnelle au sein de notre entreprise, toute personne engagée en qualité d’élève-conducteur∙rice commence son activité par une période de formation. La durée de cette formation peut varier de 6 à 12 mois selon le type de permis de conduire dont la personne dispose à l’engagement. À l’issue de cette formation complète et exigeante, et après évaluation interne, l’élève-conducteur∙rice est officiellement promu∙e conducteur∙rice tl.

Prestations et conditions de travail


Salaire

Depuis le 1er janvier 2/023, à l’engagement et pendant toute la durée de formation, nos élèves-conducteur∙rice∙s perçoivent un salaire mensuel brut de Frs. 4’547,70. Les premiers mois de la formation sont consacrés à la préparation aux examens de conduite professionnelle (Permis D, 110, OACP) puis aux spécificités du réseau tl (zones, arrêts, titres de transport).

Une fois promu∙e∙s, nos conducteur∙rice∙s perçoivent un salaire mensuel brut sera de Fr. 5’012,70 auquel il convient d’ajouter les indemnités éventuelles (travail de nuit, dimanche, jours fériés, etc.).


Horaires

La durée de travail hebdomadaire est de 40h30, en horaires irréguliers Nos conducteur·rices sont amené∙e∙s à travailler tous les jours de la semaine y compris le week-end et les jours fériés. L’amplitude horaire peut varier selon les tours de service entre 4h30 et 1h du matin.

Les exigences
  • Être âgé·e de 21 ans au minimum
  • Être au bénéfice d’un permis de conduire catégorie B (véhicule léger) depuis au minimum 3 ans et conduire régulièrement
  • Être à l’aise au niveau relationnel, expérience dans le contact clientèle un atout
  • Être au bénéfice d’une expérience professionnelle de 2-3 ans
  • Être établi·e dans la région vaudoise
  • Être en possession d’une autorisation de séjour en Suisse
  • Avoir un bon niveau de français oral et écrit (niveau B2 minimum)
  • Ne pas avoir eu de retrait de permis au cours des deux dernières années. Le délai est porté à 5 ans pour tout retrait de permis de plus de 3 mois (contrôlable sur l’extrait SIAC délivré par le service des automobiles de votre canton)
  • Avoir un casier judiciaire vierge
Candidature et sélection

Faites-nous parvenir un dossier complet composé des pièces suivantes via les offres en ligne (lien vers la page offre) :
  • lettre de motivation, CV, certificats de travail
  • extrait SIAC (ex-Admas), à demander au service des automobiles de votre Canton, datant de moins de 3 mois
  • permis de conduire recto-verso
  • autorisation de séjour ou pièce d’identité (nationalité suisse)
L’extrait de casier judiciaire n’est plus obligatoire à la postulation, néanmoins il sera demandé au cours du processus de sélection.
Après réception de votre dossier de candidature, un e-mail vous sera envoyé avec un lien vous permettant d’effectuer les tests en ligne pour la maîtrise du français et le code de la route.

Evaluation et engagement

Les candidat·es sont reçu·es par un membre de l’encadrement des conducteur·rice·s ainsi qu’un∙e chargé·e de recrutement afin d’échanger sur leurs motivations, leur parcours, de présenter le métier et de répondre aux questions.

Les candidat·e·s passeront des tests psychotechniques afin d’évaluer l’aptitude au transport de personnes avec un·e spécialiste en évaluation habilité·e, qui partagera ensuite les résultats avec chacun et chacune lors d’un entretien.

Il existe plusieurs contre-indications médicales à la conduite professionnelle. Un examen médical est donc obligatoire avant tout engagement. Ce dernier est organisé et financé par l’entreprise.

Conducteur·rice rail

————– à compléter ————-